Types d’assurance moto : Quelle couverture vous convient le mieux ?

Assurance moto

Publié le : 22 octobre 20235 mins de lecture

En France, pour circuler légalement sur une route ouverte à la circulation, il est indispensable d’assurer son véhicule. Bien évidemment, les motards ne font pas exception à la règle. Vous conduisez vous-même un deux-roues et vous avez besoin de l’assurer ? Avant de répondre favorablement à la première offre qui vous sera faite, prenez le temps de prendre connaissance du texte ci-dessous. Vous y découvrirez plusieurs astuces et bons conseils qui vous aideront très certainement à faire votre choix.

Formule « tous risques » ou au tiers ?

En matière d’assurance moto, il existe deux grandes formules. Le contrat « au tiers » contient les protections minimales imposées par la loi, dont l’incontournable garantie responsabilité civile. Cette dernière prendra en charge l’intégralité des dommages physiques et matériels causés à des tiers par l’assuré. Vous aurez donc compris que cette formule ne couvrira ni le conducteur ni sa moto. Pour prétendre à une prise en charge plus sécurisante, il faudra alors souscrire à des garanties supplémentaires, ce qui aura nécessairement une influence directe sur le montant des cotisations mensuelles.

A contrario, la formule d’assurance « tous risques » est le contrat le plus protecteur. Elle intègre l’ensemble des garanties minimales auxquelles viennent se greffer d’autres protections. Attention, le contenu des contrats « tous risques » varie d’une compagnie d’assurance à l’autre. N’hésitez donc pas à demander des précisions afin de limiter le risque de commettre une erreur !

Dans le même thème : Choisir un assureur spécialiste des motos et des voitures de collection

Tenir compte de votre profil d’assuré

Le montant des cotisations mensuels ne dépendra pas uniquement de la formule pour laquelle vous opterez. Il variera aussi fortement en fonction de votre profil d’assuré. Si vous êtes peu expérimenté au guidon, l’assureur considérera qu’il prend un risque supplémentaire. Par conséquent, il appliquera une hausse sur le tarif de base. Si vous êtes un pilote malussé ou si vous avez été contrôlé positif à l’alcool ou à la drogue, la logique sera la même. Notez en revanche, que les femmes bénéficient généralement de réductions avantageuses. Elles sont en effet bien moins concernées par les sinistres responsables que les hommes. De quoi casser bien des idées reçues, n’est-ce pas ?

Vous avez encore des questions au sujet de l’assurance moto ? N’hésitez pas alors à vous rendre sur le site lemagsportauto.ouest-france.fr !

Dans le même thème : Souscrire une assurance moto après suspension de permis

Choisir une assurance adaptée à votre deux-roues

Le type de la monture aura également une forte influence sur vos besoins en matière d’assurance. Contrairement à certaines idées reçues, les motos de grosses cylindrées ne génèrent pas forcément des cotisations plus élevées que celles des engins de moindre cylindrée. Par exemple, les scooters et autres 50 sont particulièrement surveillés. Bien que circulant à allure modérée, ces engins restent très prisés par les plus jeunes, une population fortement concernée par le risque de sinistre. En pratique, les assureurs calculent les primes en fonction du modèle à assurer. S’il s’agit d’une sportive, il y a de fortes chances qu’un surcoût soit appliqué, comparativement à une moto au comportement routier.

Les garanties indispensables

Vous ne le savez peut-être pas, mais les motos intéressent particulièrement les voleurs. Ces machines sont en effet rarement bien sécurisées. Elles ont en plus l’avantage de se revendre rapidement sur le marché noir. C’est pourquoi, il vous est fortement recommandé de souscrire à la garantie vol. Vous devez également savoir que vous avez la possibilité d’en réduire le montant. Dans l’idéal, votre engin ne devra pas être stationné à l’extérieur. Préférez le garer dans un lieu fermé et sécurisé. N’oubliez pas non plus d’investir dans des systèmes anti-vol de qualité. Pour vous équiper avec du matériel performant, ne cherchez pas à tout prix les économies !

Pour déterminer votre besoin, exigez des devis détaillés lors de vos démarches auprès des assureurs. Vous disposerez alors de tous les éléments pour comparer les différentes offres. Pour économiser votre temps précieux, vous pouvez également faire appel aux services d’un courtier en assurance ou vous servir des comparateurs en ligne. Particulièrement performants et rapides, ces derniers sont généralement accessibles gratuitement. Vous auriez donc tort de ne pas en profiter !

Protéger également vos équipements

On n’y pense pas toujours au moment de résilier son assurance moto, mais il est également important d’assurer les équipements principaux. Pour assouvir sa passion en toute sécurité, le motard doit en effet investir dans un casque, des gants, des bottes ou encore une combinaison en cuir. Certaines formules proposent donc de les protéger, notamment en cas de chute ou de vol. En optant pour cette protection supplémentaire, dont le prix varie autour d’une dizaine d’euros par mois, vous éviterez de devoir vous rééquiper à nouveau. Vous êtes intéressé ? Parlez-en avec votre assureur !

Résilier son assurance moto : Les étapes à suivre en toute simplicité
Fautes éliminatoires permis moto : les pires erreurs à éviter

Plan du site