Guide d’achat de casque moto

Casque moto

Si la mousse intérieure s’est installée et semble trop grande, il est temps de remplacer le casque de moto. Ce délai varie en fonction de la fréquence d’utilisation, mais on considère généralement que le casque doit être remplacé tous les cinq ans. Même s’il n’y a pas de dommage évident, le casque doit être remplacé après une chute provoquant un impact. En effet, il se peut que le casque soit endommagé et ne puisse plus vous protéger de manière adéquate. Mais quels sont les critères importants lors de l’achat d’un casque de moto ?

La taille et le poids !

La taille du moto casque doit être adaptée à votre tour de tête, mais le confort dépend aussi de la forme du casque. Veillez à choisir un casque plus petit : avec le temps, la mousse intérieure se tassera et le casque sera plus confortable. Lorsque vous l’essayez, le casque ne doit pas être serré au point de vous faire mal aux oreilles ou au front, mais vous devez sentir une légère pression sur vos joues et vos tempes et lorsque vous tournez la tête, le casque ne doit pas bouger. Porter un nouveau casque, comme des chaussures, peut être inconfortable. Il sera plus agréable et s’adaptera parfaitement à votre tête lorsque vous parcourrez des kilomètres. Pour plus d’informations, veuillez suivre ce lien.

Le poids du casque est le résultat du matériau utilisé. Selon le modèle, le poids moyen est de 1400 grammes et le maximum peut atteindre plus de 1550 grammes. Le casque modulable est souvent plus lourd que le casque intégral, en moyenne 1600g, mais ceux-ci peuvent aussi atteindre 1800g. En revanche, le poids d’un casque jet est d’environ 1100-1200 grammes. La différence semble minime, mais elle est importante, surtout lorsque l’effort pour faire face au vent est décuplé en cas de conduite à grande vitesse ou sur une longue distance. Afin de ne pas entraver les mouvements de la tête et d’éviter la fatigue musculaire, choisissez un casque dont le poids est raisonnable pour votre morphologie.

L’aération et la certification !

La ventilation des casques de moto est essentielle pour évacuer la buée, mais aussi pour éviter la surchauffe du casque en été. Si le choix d’un casque très aéré semble être une bonne idée, sachez que : les systèmes de ventilation amplifient le bruit qui peut être gênant en roulant. Certains systèmes, comme les écrans à double visière, limitent également la formation de buée. N’hésitez pas à lire les avis des acheteurs sur les différents modèles pour vous faire une idée.

Le port du casque est une obligation légale. Le code de la route exige que le conducteur et tous les passagers portent un casque homologué par la norme européenne ECE 22.05. Il répond aux exigences minimales de sécurité (rembourrage, systèmes de rétention, etc.).

La sécurité et l’étanchéité !

Le niveau de sécurité dépend du type de casque choisi. Un casque moto intégral offre une meilleure protection qu’un casque jet. C’est à vous d’évaluer le niveau de confort et de protection que vous souhaitez, en fonction de l’utilisation que vous faites de votre moto (ville ou route) et des conditions extérieures que vous rencontrez (météo, état des routes, etc.).

L’étanchéité du casque de moto est également un critère de choix essentiel. Elle est assurée par un joint d’écran et peut varier selon les modèles. N’hésitez pas à lire les avis des utilisateurs en ligne avant de faire votre choix.

Un bon casque augmente le confort de conduite, notamment en cas de vent ou de pluie, grâce à sa visière et ses joints d’étanchéité. La visière doit également protéger l’utilisateur du soleil, du bruit et des insectes. Un cache-nez intégré est utile même par temps très froid. Choisi avec soin, il est le compagnon d’une conduite sûre et agréable dans toutes les conditions.