Comment choisir la matière de sa plaque d’immatriculation pour moto ?

Plaque d'Immatriculation pour Moto

S’il est devenu assez commun d’inclure son numéro de département ou encore le logo de sa région natale sur sa plaque d’immatriculation, bon nombre de conducteurs de motos à deux ou trois roues ignorent qu’il est également possible de choisir la matière de sa plaque pour moto. Encore faut-il ne pas se tromper dans son choix ! Découvrez nos conseils pour trouver la plaque qui correspond à votre moto, vos besoins et votre personnalité.

La réglementation liée aux plaques d’immatriculation pour motos

Un nouveau système d’homologation a été mis en place en décembre 2016 et en février 2019 concernant les plaques d’immatriculation pour motos et leur pose afin de standardiser les dimensions des plaques en un format unique. Ces arrêtés prévoient que tous les véhicules motorisés à 2 roues soient immatriculés avec 2 lettres, puis 3 chiffres, puis 2 lettres (AB-123-XZ), abandonnant ainsi l’ancien système d’immatriculation de moto incluant le numéro du département. Il faut savoir que ce changement de système en SVI est obligatoire et doit être appliqué par tous avant le 31 décembre 2020. Au niveau de la taille, toutes les plaques d’immatriculation pour véhicules motorisés à 2 roues doivent être au format 21 x 13 centimètres pour pouvoir être homologués. Le non-respect de cette condition peut faire courir une amende de 1500 à 3000 € ainsi que l’acquisition de nouvelles plaques.

Les plaques en aluminium, quels avantages ?

Il s’agit de LA matière traditionnelle disponible sur le marché depuis des années. Cette matière est appréciée pour sa légèreté et sa longue durée de vie. Facilement recyclable, elle est adaptée aux petits budgets et respecte les conditions écologiques. La plaque en aluminium se présente comme un modèle en relief sur fond noir recouvert d’une matière réfléchissante. Cette couverture est d’ailleurs exigée par le Code de la route. L’évaluation de la qualité d’une plaque pour moto en aluminium s’effectue sous divers critères dont les caractéristiques des découpes, la surface de collage et la variété de colle utilisée. Découpes franches, colle adaptée aux conditions climatiques et collage précis se présentent comme une excellente combinaison pour une plaque de qualité supérieure. Le seul inconvénient du modèle en aluminium réside dans sa robustesse assez faible comparée aux modèles en plexiglas. Cependant, les plaques dessinées sous un procédé manuel font de plus en plus la place à celles fabriquées numériquement afin d’assurer une meilleure solidité et longévité du produit.

Les atouts de la plaque en plexiglas

Malgré son prix généralement élevé, la plaque d’immatriculation en plexiglas a su conquérir les conducteurs de véhicules motorisés à deux roues grâce à la solidité du matériel utilisé. Les numéros inscrits perdurent d’ailleurs grâce au plastique fortement renforcé qui recouvre l’immatriculation d’une importante couche résistante. Cette matière haut de gamme présente notamment des capacités de déformation très pratiques qui n’altèrent en rien son côté esthétique. La variation de la valeur de ce type de plaque dépend non seulement du processus d’impression utilisé, mais également de sa résistante face aux rayures. Plus il sera onéreux, plus il sera apte à supporter les petits chocs fréquents et quotidiens subis par les motos. La plaque d’immatriculation pour moto en plexiglas est personnalisable à souhait permettant de se démarquer ou de faire passer des messages publicitaires. Il est à noter que l’ajout de facéties sur la plaque est autorisé à condition de bien respecter les dimensions réglementaires.